Canadian Pork Council Icon © Conseil canadien du porc | Programmes à l'intention des agriculteurs:

Tag Head
Tattoo Body
Anti Pig

Identification des animaux

Vous trouverez ci-dessous les exigences à respecter concernant l’identification des animaux dans les activités de production les plus courantes. Veuillez consulter le site Web de l’Agence canadienne d’inspection des aliments, ou encore, la Gazette du Canada à l’adresse Gazette du Canada pour en savoir plus au sujet des exigences réglementaires proposées..

Voici la liste des diverses exigences en matière d’identification des animaux, selon le type d’installation et le type d’animaux :

Déplacement de porcs d’une ferme à l’autre

À l’exception des porcs reproducteurs*, les animaux déplacés d’une ferme à une autre n’ont pas besoin d’être identifiés. Une pièce justificative (p. ex., le bordereau d’expédition) doit accompagner l’expédition.

* Par porc reproducteur, on entend un porc qui s’est accouplé, naturellement ou artificiellement, ou qui a fourni du sperme, des ovules ou des embryons pour la reproduction.

Porcs de marché

Les porcs envoyés à un abattoir canadien, que ce soit directement ou par l’intermédiaire d’un parc de groupage, doivent porter un tatouage d’épaule ou une étiquette d’oreille approuvée.

* Les parcs de groupage n’ont pas à déclarer les numéros d’identification des porcs qui ont été identifiés avant leur arrivée.

** Les parcs de groupage doivent déclarer les numéros d’identification qui sont appliqués sur les porcs dans leur installation.

Porcs reproducteurs réformés

Les porcs envoyés à un abattoir canadien, que ce soit directement ou par l’intermédiaire d’un parc de groupage, doivent porter un tatouage d’épaule ou une étiquette d’oreille approuvée.

Porcs reproducteurs

Les porcs utilisés pour la reproduction doivent porter une étiquette d’oreille approuvée lorsqu’ils quittent l’installation où ils ont été élevés. Les jeunes truies n’ont pas besoin d’être identifiées.

* Par porc reproducteur, on entend un porc qui s’est accouplé, naturellement ou artificiellement, ou qui a fourni du sperme, des ovules ou des embryons pour la reproduction.

Porcs envoyés à l’encan, à la foire agricole ou autre

Les porcs doivent porter une étiquette d’oreille approuvée s’ils sont envoyés à l’un ou l’autre des endroits suivants :

  • encan;
  • foire agricole;
  • centre d’insémination;
  • autre destination non précisée dans le présent site Web.

Porcs gardés dans un parc de groupage plus de 96 heures

Les porcs qui demeurent dans un parc de groupage (lieu utilisé pour regrouper les porcs) plus de 96 heures doivent porter une étiquette d’oreille approuvée.

Porcs gardés dans un parc de groupage en attendant d’être expédiés ailleurs qu’à l’abattoir

Les porcs qui sont expédiés ailleurs qu’à l’abattoir à partir d’un parc de groupage doivent porter une étiquette d’oreille approuvée.

Élimination des cadavres

Il n’est pas nécessaire d’identifier les cadavres qui sont expédiés aux fins d’élimination. Une pièce justificative (p. ex., le bordereau d’expédition) doit accompagner l’expédition.

Porcs exportés du Canada pour abattage

Les porcs exportés pour abattage immédiat doivent être identifiés d’une manière approuvée par le pays importateur. Cela peut comprendre un tatouage d’épaule approuvé ou une étiquette d’oreille approuvée.

* Il incombe aux exportateurs de s’informer pour connaître les exigences du pays importateur en matière d’identification.

Porcs exportés du Canada pour engraissement

Les porcs exportés pour être engraissés (p. ex. porcelets sevrés et porcs d’engraissement) doivent être identifiés d’une manière approuvée par le pays importateur. Cela peut comprendre un tatouage d’oreille d’exportation ou une étiquette d’oreille d’exportation.

* Il incombe aux exportateurs de s’informer pour connaître les exigences du pays importateur en matière d’identification.

Porcs exportés du Canada pour la reproduction

Les porcs exportés pour la reproduction doivent être identifiés d’une manière approuvée par le pays importateur.

* Il incombe aux exportateurs de s’informer pour connaître les exigences du pays importateur en matière d’identification.

Porcs importés au Canada

Dans le cas des porcs importés au Canada, ils doivent porter une étiquette d’oreille approuvée avant leur entrée au Canada, sinon, on doit leur en poser un à leur première destination au Canada.

Étiquettes perdues et application illégal d'étiquette

Si un porc perd une étiquette approuvée au cours du transport, la personne qui possède ou à la possession ou le contrôle de l'animal doit appliquer une nouvelle étiquette approuvée à sa destination, à moins que le cochon est envoyé à un abattoir pour abattage. il est illégal d'identifier les porcs avec des étiquettes approuvées pour d'autres espèces, et vice-versa.

Note: information de mouvement documentée (par example, un manifeste) doit accompagner toutes les expéditions/mouvements décrits ci-dessus.

 

© Conseil canadien du porc | Mobile Version